Les Wonder musiciens

Dimitri Alexaline

trompette

Rêvant de gagner les étoiles comme tous les Russes, il étudie d’abord la balalaïka qui ne le mène
nulle part avant d’opter pour la trompette et d’obtenir deux DEM (trompette et cornet), une licence de musicologie option jazz et un DEM de jazz. Il quitte le froid pour le soleil de Marseille,
et aussi celui du Var où il enseigne, et fait la rencontre qui bouleverse sa vie : Wonderbrass ! La
fanfare apprécie son style lyrique et chaleureux, ses dons d’orateur et ses nombreux « cousins »
qui travaillent dans le recouvrement de fonds privés.

Fred Buram

saxophone alto

On trouvait d’abord Freddy les bons tuyaux au bout du bar. Après quelques bons coups, il s’est désaltéré à l’alto, un mi bémol plus sec...pour se finir dignement la tête - claire et nette - au si bémol boisé en fût d’ébène... Mais c’est finalement au bar(yton) qu’il se sent le mieux et fait planer Wonderbrass !

Fred Buram

saxophone alto

On trouvait d’abord Freddy les bons tuyaux au bout du bar. Après quelques bons coups, il s’est désaltéré à l’alto, un mi bémol plus sec...pour se finir dignement la tête - claire et nette - au si bémol boisé en fût d’ébène... Mais c’est finalement au bar(yton) qu’il se sent le mieux et fait planer Wonderbrass !

David Bardy

guitare, composition

Guillaume Bence

caisse claire

Né d’un père turc et d’une mère islandaise, il grandit dans une tribu indienne au nord du Canada. A 10 ans, il utilise une des raquettes qu’il a aux pieds pour se défendre contre un ours. A cet instant, il comprend qu’il a un sacré coup droit et décide d’entamer une carrière de tennisman de haut niveau. Après avoir remporté 4 Roland Garros, 7 Wimbledon et le grand prix de F1 de Monaco, son penchant pour l’alcool s’affirme de plus en plus. Dès lors, il s’intéresse à la musique et obtient son diplôme du C.M.D.L (Centre des Musiques Didier Lockwood) à Paris et son DEM de jazz au CNRR de Marseille. En 2009, il passe une audition pour entrer dans Wonderbrass, et emballe tout le monde avec son coup droit hyper puissant et sans nuance… C’est gagné, il fait partie d’une nouvelle tribu.

François Corbi

clarinette

L'homme qui parlait aux oreilles des mouettes est saxophoniste de religion, amateur d’anis et assidu au conservatoire d’Aix-en-Provence et à l’IMFP de Salon-de Provence. Il débute récemment la clarinette en hommage au cri des mouettes qu'il affectionne particulièrement.
Cette nouvelle passion pour l’instrument l’emmènera à enregistrer des bandes sons pour films d'épouvante mais c'est au sein de Wonderbrass qu'il partage maintenant son registre aigü sans complexe !

Bruno Jeanne

trombone

Attiré par la sonorité de la trompette classique à 8 ans, âge minimum légal pour le whisky, il fait
fermenter le son pendant 32 ans en orchestres de variétés, compagnies de rue et big bands.
Aujourd’hui, il mélange cet arôme sonore avec celui du trombone et consomme les deux sans
modération !

Elise Sut

tuba

Abandonnant la guitare classique pour le tuba au désespoir de ses voisins, elle s’inscrit au Conservatoire de Marseille où elle obtient le diplôme adéquat. Elle promène depuis quelques kilos de cuivre d’orchestres symphoniques en fanfares de rue, de groupes de bal folk en quintettes de cuivres. Elle n’envisage pas de reconversion à la flûte à bec.

  • Facebook - White Circle
  • YouTube - White Circle

© 2019 WONDERBRASS créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now